Electricité >> Eclairage Intérieur

Image: Image_Eclairage_Ampoule_2.jpg

C'est de plus en plus courant !!!

Cette gestion se présente sous différentes formes en fonction des besoins et des activités, bien sûr, mais aussi et surtout en fonction de la réflexion menée au sein des entreprises.

Pêle-mêle, voici quelques uns des fonctionnements rencontrés :

  • Pilotage du contacteur "Eclairage" de chaque zone : la G.T.B. pilote via une horloge hebdomadaire le contacteur qui permet l'éclairage des bureaux ; chaque utilisateur peut alors librement gérer l'éclairage de son bureau.

 

  • Pilotage des télérupteurs "Eclairage" : en journée (horloge hebdomadaire), les utilisateurs ont la main sur l'éclairage dans les circulations ; en période d'inoccupation, la G.T.B. pilote l'éclairage sous forme de durées limitées en agissant directement sur les télérupteurs dans les tableaux électriques.

.

Image: Image_Eclairage_Pimkie_Dimodes.jpg
  • Pilotage des commandes "Eclairage" via 1/3 et 2/3 : plus spécifiquement utilisée dans les grands halls (zonage), une sonde de luminosité raccordée à la G.T.B. permet de "réguler" en 1/3 - 2/3 l'éclairage à travers une consigne modifiable par l'utilisateur en tenant compte des apports extérieur.

 

  • Pilotage en direct des ballasts "Eclairage" : certains bureaux sont équipés de ballasts pouvant être pilotés via des signaux analogiques ; une sonde de luminosité raccordée à la G.T.B. permet de "réguler"  précisèment l'éclairage (PID)à travers une consigne modifiable par l'utilisateur (consigne 300 lux, par exemple), ceci permet de tenir compte des apports extérieurs de façon très fine.

.

Réalisations utilisant cette solution